AVANT-PROPOS :  je n'ai pas la prétention d'évoquer l'histoire de tous les ancêtres gloahec issus du village de st colomban, après la vie d'eugène père, ce blog ce limite à l'histoire de mes ascendants directs Léon et Marcel. 

Si vous avez des informations sur d'autres ancêtres issus de cette famille vous pouvez me les communiquer : loiclegloahec@gmail.com.

 

 

CAM00048

 

 

Je savais depuis longtemps que mes ancêtres étaient de Carnac, mon grand-père me disait toujours "tes ancêtres étaient marins puis boulanger à carnac.", mais quand j'ai appris plus tard qu'ils étaient du village de Saint Colomban alors.. c'est comme si je l'avais toujours su. Chaque fois le même émerveillement quand on arrive du bourg, le lavoir, la fontaine et les premières maisons dressées sur un petit promontoire qui surplombe la mer. Peut-être un jour nous reviendrons... nous reviendrons à Saint Colomban !

 

 

 Carnac est habité depuis des siècles, les gaulois notamment y ont laissés de nombreux ouvrages, dolmens, tumulus et bien sûr les exceptionnels alignements de menhirs connus au delà de nos frontières. À ma connaissance les premiers actes d'état civil pour la famille Le Gloahec remontent à la deuxième moitié du XVIIème siècle, à saint Colomban, qui s'appelait à cette époque Grand Légénese. 

 

 

 

CHAPELLE DE ST COLOMBAN

La chapelle de St Colomban date du XVI ème siècle, elle est le coeur de ce village d'une vingtaine de maisons en granit. Les habitants étaient principalement cultivateurs, éleveurs, pêcheurs et bien sûr pour beaucoup, marins. Le village dispose aussi d'une fontaine et d'un lavoir.

Si vous passez à Saint Colomban n' hésitez pas à rentrer dans la chapelle, sur le mur de gauche subsistent des peintures de navires de guerre qui pourrait rappeler une incursion anglaise en 1548.

 

Screenshot_20170323-215609

 

 

 

 

MAISON NATALE DE LA FAMILLE LE GLOAHEC A ST COLOMBAN
CHEMIN DU GOUREC

 

carnac maison

* d'après le cadastre je n'ai pu vérifier cette information qui repose sur un témoignage, pour autant la longère peut correspondre à la description de la maison de Laurent " deux pièces à feux, une estable et deux greniers "

 

CAM00044

 Maison où vivait Pierre Le Gloahec 

 

 

 LES PREMIERS GLOAHEC

 

D'après le livre de Jean Rio, des gloahec sont présents sur la commune dès 1475.

 

On peut distinguer des Gloahec à saint Colomban, à crucarnac ou cloucarnac, le verger et au bourg. On le verra plus tard ils s'installeront aussi au quéric Larmor, à kerispert, la Trinité, Etel et quiberon.

Les premiers registres de la commune existant datent de 1625 pour les sépultures, 1630 pour les baptêmes, et 1632 pour les mariages. Etant donné qu'il manque une quarantaine d'années de registre pour la periode 1630-1700, la première trace écrite de nos ascendants remonte à 1692 avec le mariage de laurent le gloahec.

* j'ai pu voir sur un autre arbre généalogique 'cornely le gloahec' comme étant le père de laurent mais je n'ai pu le vérifier d'aucune façon tant les actes pour cette période sont laborieux à lire.

 

EXTRAIT DE L'ACTE DE MARIAGE 12 FEVRIER 1692

" Le douzième jour de février mil six cent quatre vingt douze, je soussigné certifie, après les fiançailles faites en cette paroisse.. sans aucun empêchement ni opposition a moy connus, ai conjoint en mariage par parolles de présent laurent le gloahec et marie gouzerh..tout deux de cette paroisse ayant précédemment reçu leur mutuel consentement au dit mariage, et leu ay donné la bénédiction nuptiale.. par moy célébrée dans l'église de saint cornely, carnac.."

LE DIT LAURENT MORT EN MER EN 1711

" L'an de grâce mil sept cent onze, le premier jour d'avril, le cadavre de laurent le gloahec, tombé en mar de sa chaloupe par accident, ayant été trouvé un mois après, par jean le portz et saturnin rio, et porté en terre par jean caradec, michel le gloahec, olivier le gloahec son fils, marie gouzerh sa femme, et autres, a été inhumé le même jour au cimetière en leur présence. En foy de quoi j'ai signé le toullec recteur "